CIVIS | Communauté Intercommunale des Villes Solidaires du Sud | île de la réunion

Traitement Déchets

Le Centre de Tri de Pierrefonds

Thumbnail image

Une fois collectés, les déchets sont traités sur différents sites selon leurs caractéristiques et en recherchant l’optimisation de leur valorisation. La CIVIS gère donc différents équipements de traitement des déchets. Le Centre de Tri de Pierrefonds a été créé en 2001, avec pour objectif le tri des emballages ménagers des communes du territoire de la CIVIS.

 

Lire la suite...

L'ISDND de la Rivière Saint-Etienne

L’Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) de la Rivière Saint-Etienne a été créé en 1987, avec pour objectif initial l’enfouissement des déchets ménagers des communes de Saint-Pierre et Saint-Louis.

Au fil des années le contexte a évolué :

  • fermeture des décharges illégales
  • saturation des décharges municipales des autres communes des micro-régions Sud et Ouest 
  • absence de création de nouveaux centres d’enfouissement

L’ISDND est ainsi devenu l’unique centre de stockage des déchets pour les deux micro-régions Sud et Ouest.

La certification et le respect de la réglementation : l’ISDND dispose d’arrêtés préfectoraux d’autorisation et d’une certification selon la norme ISO 14001 depuis avril 2006.

Afin d’augmenter la durée de vie du site, diverses mesures ont été mise en œuvre. Il s’agit :

  1. Du contrôle dès l’entrée et le déchargement des camions sur les plates-formes de l’ISDND par des agents de la CIVIS
  2. La mise en place d’une politique tarifaire incitative pour le tri des déchets industriels et ainsi limiter la part destinée à l’enfouissement
  3. Le tri des encombrants, qui permet de recycler environ 20 % de déchets encombrants

Depuis sa création en 1987, le CSDU a stocké plus de 2 millions de tonnes de déchets.

Après enfouissement, la décomposition des déchets génère un gaz appelé biogaz. Sa valorisation, effective depuis octobre 2008, permettra de produire de l’électricité pendant 15 ans.

Insérer galerie image

La plate-forme de compostage

La plate-forme de compostage située sur le site de la Rivière Saint-Etienne, permet la valorisation des déchets verts collectés en porte à porte auprès des habitants de la CIVIS mais également des déchets verts accueillis sur les différentes déhèteries de la CIVIS.

Le circuit de ces déchets verts peut se résumer de la manière suivante :

  • Accueil des déchets végétaux à traiter : les déchets sont réceptionnés sur l’aire d’accueil. Certains apports de déchets végétaux sont livrés propres et ne nécessitent pas de tri, tandis que d’autres sont livrés déjà triés et broyés.
  • Compostage des déchets végétaux : le procédé de compostage se déroule en plusieurs étapes.
    - Broyage des déchets
    - Fermentation
    - Maturation (action des champignons), phase qui s’opère sans arrosage
    - Affinage du compost.

Le produit final est ensuite stocké soit en plate-forme haute soit sous le hangar protégé situé en plate-forme basse.

  • Distribution et commercialisation du produit final
    - Distribution gratuite aux communes membres : une partie du compost produit est réservée aux communes membres de la CIVIS. ainsi qu’à Saint-Philippe et les quotas par commune sont fixés en fonction du nombre d’administrés. Par ailleurs, les services techniques de la CIVIS bénéficient également d’un quota de compost mis à leur disposition.
    - Commercialisation du compost : en dehors de quotas réservés aux collectivités, le compost est vendu aux particuliers mais également aux professionnels (aménagement paysagers par exemple) ainsi qu’aux agriculteurs et maraîchers.
  • Evacuation des indésirables : l’ensemble des indésirables générés par le tri effectué sur l’aire d’accueil et par le criblage du compost ensuite sont acheminés vers le Centre de Stockage des Déchets Ultimes de la Rivière Saint-Etienne (CSDU).

 

Le séminaire Stratégie Déchets


Le contexte

Thumbnail image

Thème au coeur des lois Grenelle de l'Environnement, la gestion des déchets demeure un domaine complexe avec des cadres normatifs en pleine évolution et de plus en plus contraints. En effet, l’Europe impose aujourd’hui une hiérarchisation des modes de traitement des déchets :

 

  • Prévention
  • Préparation en vue du réemploi
  • Recyclage
  • Autre valorisation, notamment énergétique
  • Elimination

Avec un panel varié de procédés techniquement complexes, des investissements lourds et de long terme, les collectivités locales et EPCI, doivent notamment faire face à un double défi :

  • La maîtrise des coûts de traitement et donc de l’impact fiscal
  • L'adaptation du parc d'installations existantes

Le contexte insulaire accentue la nécessité de poser dès aujourd'hui cette problématique pour la région sud-ouest qui représente plus 60 % de la population de La Réunion. Ce n'est que de manière concertée et collégiale que des solutions responsables et réalistes pourront être proposées conformément au cadre législatif.

 

 


Pourquoi ce séminaire ?

2012 09 21-seminaire-strategie-dechetsLa CIVIS, la CASud et le TCO ont décidé de mobiliser leurs quinze communes membres, l'Etat, le Conseil Général, la Région Réunion et les partenaires institutionnels concernés afin de sensibiliser l'ensemble de ces acteurs à la problématique déchets.

L'évolution démographique, les modes de consommation, le mode de gestion actuel des déchets, les évolutions règlementaires et le contexte géographique rendent impératifs la recherche de solutions innovantes dans le domaine de la gestion et du traitement des déchets, prenant en compte les besoins énergétiques de nos territoires.

Les choix qui seront arrêtés ne doivent pas hypothéquer l’héritage patrimonial et environnemental des générations futures. Le contenu du séminaire a donc été réfléchi par les trois EPCI afin que la problématique "déchets" soit, au cours de ces deux journées, analysée à la loupe et que des propositions concrètes émergent des débats.

Au cours de la matinée de la première journée, le cadre règlementaire de la politique déchets à La Réunion, les outils de planification, les installations actuellement en service ont fait l'objet de l'entrée en matière avec l'intervention des services de la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). L'après-midi a été consacré à un programme technique beaucoup plus orienté sur l'énergie et les modes de traitement des déchets avec des intervenants de Martinique, des spécialistes nationaux (EDF, ADEME) et une expérience allemande, afin d'ouvrir les perspectives et de balayer les techniques d'exploitations existantes : solutions alternatives au tout enfouissement ou au tout incinération.

Les EPCI de la région sud-ouest, à l'issue de ce séminaire, veulent s'engager dans une démarche partagée pour une gouvernance responsable et solidaire en matière de traitement des déchets sur leurs quinze communes membres. Cette stratégie opérationnelle s'inscrira dans le futur Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PPGDND), présenté par le Conseil Général lors de la matinée de vendredi. L'initiative est soutenue par la Région Réunion dans le cadre de ses compétences Energie et Gestion des Déchets Dangereux. L'accompagnement et le soutien de l'Europe et de l'Etat sont indispensables à la réussite de cette démarche.

Les Présidents des EPCI affichent, dans une stratégie commune présentée en clôture des interventions, leur ferme volonté de choisir la solution la plus adaptée à leur territoire. Eu égard aux éléments portés à la connaissance de tous, ils s'engagent dans une mutualisation à long terme pour une solution "mutilfilières", rejetant unanimement le tout enfouissement et le tout incinération.

 


La solution multifilière

2012 09 21-schema-solution-multifiliere

 

Ce schéma présente les diverses solutions envisageables pour le traitement des déchets des régions Sud et Ouest de l'île. Il intègre les différentes catégories des déchets :

  • les ordures ménagères résiduelles (après les actions de prévention et de tri)
  • les boues de station d'épuration
  • les déchets verts qui ne peuvent être compostés (partie ligneuse)
  • les encombrants qui ne peuvent être recyclés

Cette orientation permettra de poursuivre les réflexions sur les différentes techniques de traitement de la matière organique (méthanisation ou stabilisation ou compostage). Il prend également en considération le potentiel énergétique de la fraction sèche des déchets ménagers. Les études de faisabilité de ce schéma « multifilières » permettront de connaître la solution la plus adaptée au contexte règlementaire, environnemental et insulaire de La Réunion tout en prenant en compte le contexte économique difficile.

 

 


La charte d'engagement

Charte d'engagement civis-tco-casudPour concrétiser leur engagement, les trois EPCI ont signé une charte d'engagement reprenant les grands principes de cette déclaration d'intention avec des échéances d'ores et déjà fixées pour le 14 décembre et une organisation efficiente, associant élus, partenaires institutionnels et experts.

 

 

 

Télécharger la charte d'engagement

 

Galerie Photos CIVIS

Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image

 

0 800 501 501

Pour toutes les demandes relatives aux compétences environnementales de la CIVIS.
En cas de saturation de la ligne, vous pouvez composer le
0262 499 644

Environnement - Télécharger le Calendriers des Collectes de votre Commune

Emplacements des Bornes à Verre

Vidéos Eco Emballages

Vidéos de la CIVIS sur YouTube

open all | close all

www.civis.re - Accueil