TechSud - Alpha

  • 4 Techsud Bandeau 4
  • 4 Techsud Bandeau 1
  • 4 Techsud Bandeau 2
  • 4 Techsud Bandeau 3

Un écosystème au service du développement et de l’innovation

Equivalent du parc Technor à Saint-Denis, TechSud n’a rien à envier à sa cousine dionysienne. Implanté à Terre-Sainte, à proximité du CHU, ce site en pleine expansion incarne la dynamique tertiaire impulsée dans le Sud. Son responsable et chargé de mission incubateur, Jérôme Beaudemoulin, nous ouvre les portes de ce village de l’innovation.

 

Quelle est la vocation du parc TechSud ?

Quelle est la vocation du parc TechSud ?

Quelle est la vocation du parc TechSud ?

Impulsé par la ville de Saint-Pierre, la CIVIS, la Technopole de La Réunion et la Semader, TechSud a été créé en 2008 et s’étale sur un parc géographique de 17 hectares, sur les hauteurs de Terre-Sainte. Labellisé parc technologique par le réseau RETIS, le réseau français de l’innovation, le site regroupe des acteurs clés de la recherche, de la formation supérieure et du monde économique.

L’innovation est accompagnée de manière transversale autour de quatre pôles d’excellence : numérique et industrie du futur, santé et biotechnologies, énergie et bâtiment, végétal et agroalimentaire. Incontestablement, TechSud constitue aujourd’hui un terreau favorable pour les acteurs de l’innovation du Sud. Ils peuvent accroître leurs activités et générer de nouvelles synergies.

Quelles sont les ambitions de ce lieu ?

Quelles sont les ambitions de ce lieu ?

Dix ans après sa création, le parc propose un premier pôle entreprises dédié à l’innovation à travers le bâtiment Alpha. Quelles sont les ambitions de ce lieu ?

C’est un moment charnière que nous vivons en ce moment. La finalisation des aménagements de l’espace technopolitain sur Alpha permet de déployer plus efficacement nos actions. Ce bâtiment dont le coût s’élève à 4 millions d’euros a été livré il y a moins de deux ans. Les premières entreprises se sont installées au deuxième semestre 2016.

4 Techsud Graphik P46

Ce fut un travail de longue haleine pour concevoir des espaces modulaires adaptés aux besoins des différents publics visés (porteurs de projets, entrepreneurs, chercheurs, étudiants...). Aujourd’hui, c’est le premier ensemble immobilier d’entreprises avec des services articulés autour de quatre pôles : accueil et information, accompagnement, hébergement, animation et promotion de l’innovation.

Quels sont les enjeux de ce concept ?

Quels sont les enjeux de ce concept ?

TechSud s’inscrit plus largement dans le projet de Vallée blanche. Quels sont les enjeux de ce concept et que va-t-il apporter au territoire du Sud et, au-delà, à La Réunion ?

La Vallée blanche est un vaste projet d’aménagement du territoire, sur 72 hectares, qui intègre aussi la ZAC Océan indien. Ce concept est né avec le développement de l’hôpital de Saint-Pierre, la création de nouvelles formations en santé et la montée en puissance des activités de recherche sur la zone. TechSud s’inscrit donc dans ce projet plus large visant à accueillir tous les acteurs concernés (entreprises, bureaux d’études, laboratoires, centres de recherche) autour du CHU et du campus universitaire.

Avec le nouveau bâtiment de l’ESIROI qui regroupera les trois filières de l’école d’ingénieurs, l’extension de l’IUT et l’implantation de l’UFR Santé d’ici 2021, plus de 2 000 étudiants se formeront sur TechSud. Au total, plus de 3 000 étudiants et professionnels seront présents sur le site qui intégrera également le TCSP, un parking relais, des commerces et des logements. TechSud n’est pas un parc clos sur lui-même, mais un socle d’ancrage pour se développer, rayonner au plan local, national et même international.

C’est un vrai cachet en termes de crédibilité, car le parc regroupe des acteurs de haut vol, des activités de pointe, avec des synergies et des échanges constants, pour que la recherche soit en phase avec le développement économique et que la formation réponde aux besoins du marché.

L’IUT, un pilier de la formation et de la recherche

L’IUT, un pilier de la formation et de la recherche

L’IUT, un pilier de la formation et de la recherche

C’est la pierre angulaire du parc TechSud avec une toute première implantation remontant à 1998. L’IUT participe activement à la formation et au développement des activités de recherche. « Nous entretenons des relations permanentes avec la Technopole. Des entrepreneurs formés à l’IUT reviennent dans nos structures enseigner nos élèves et les entreprises reçoivent régulièrement nos stagiaires », précise en préambule Richard Lorion, directeur de l’IUT.

Son établissement forme 800 étudiants chaque année à travers 7 DUT et 6 licences professionnelles. Taux d’insertion : 80%. L’IUT héberge également un pôle de recherche avec des laboratoires effectuant le lien entre la formation et le monde économique. « Ce sont des laboratoires d’appui auprès de l’incubateur. Des projets voient le jour dans les énergies renouvelables grâce notamment au prototype d’énergie thermique des mers. Je pense aussi à la bioéconomie avec une plateforme de production de micro-algues et au fablab autour des objets connectés depuis deux ans.. .», détaille le directeur, qui accueille avec enthousiasme les prochaines implantations en matière de formation sur TechSud.

« Nous aurons une continuité de formation de Bac+1 à Bac+5 dans les secteurs phares du bâtiment-énergie, du numérique, de l’agroalimentaire, mais également dans la santé avec l’implantation de l’école d’ingénieurs ESIROI et de l’UFR Santé ».

 

Alpha, vitrine de l’innovation dans le Sud

Premier d’une série de trois bâtiments, Alpha bénéficie d’un emplacement stratégique sur le parc TechSud, à proximité immédiate des laboratoires de recherche.

 

Espace d’accueil, d’information et d'orientation

Espace d’accueil, d’information et d'orientation

Espace d’accueil, d’information et d'orientation

La Technopole de La Réunion décline désormais sa gamme de services sur le bâtiment Alpha, un petit village dont la vocation affichée est de devenir une vitrine de l’innovation réunionnaise dans le Sud, où tous les outils sont mis à la disposition des porteurs de projets et des jeunes entrepreneurs. Espace d’accueil, d’information et d’orientation pour tous les occupants du parc, le lieu se veut aussi un espace d’accompagnement. « L’idée est de mettre en réseau tous les acteurs de l’innovation, entreprises, partenaires, écoles.

Nous voulons faire vivre cet écosystème, impulser l’émergence de projets collectifs innovants, renforcer ce concept de fertilisation croisée au coeur des missions de la Technopole », indique Marion Bart, assistante administrative et animatrice sur TechSud. Convaincue de la nécessité de s’entourer des meilleurs experts, l’association Technopole détecte une quarantaine de projets par an dans le Sud et en diagnostique une quinzaine. A ce jour, 25 entreprises ont été créées.

Huit entreprises implantées

Huit entreprises implantées

Huit entreprises implantées

Erigé sur trois étages répartis sur une surface de 1 850 m² avec des espaces modulables, des salles de réunion, un espace d’exposition, un patio central…, Alpha a séduit ses occupants qui ont pris possession des lieux avec bonheur. On compte déjà deux partenaires de la Technopole qui jouent un rôle phare dans l’accompagnement des porteurs de projets. L’Académie des savoirs, un organisme de formation en informatique et Initiative Réunion. Membre du réseau Initiative France, cette association accompagne les opérations de création, reprise et développement d’entreprise ainsi que des PME implantées évoluant dans le secteur numérique. « Cette implantation a tout son sens. Nous sommes au plus proche de partenaires comme la Technopole et pouvons capter les porteurs qu’elle a dans son vivier pour financer leurs projets à travers l’outil que nous déployons, un prêt d’honneur à taux 0 qui peut monter jusqu’à 25 000 euros », explique Orane Bruneau, chargée de mission.

Pour Chihab Abdelkrim, de l’Académie des savoirs, patron également de « Osez entreprendre », un centre de formation spécialisé dans la création d’entreprise, « le poumon économique » s’est déplacé. « Pendant longtemps tout se passait dans le Nord. Aujourd’hui, nous développons le Sud. Ce territoire a un fort potentiel, des richesses à exprimer, beaucoup de gens ont envie d’entreprendre ». L’envie d’entreprendre, c’est justement ce qui a poussé Bruno Dennemont et Thomas Carrère qui se sont connus dans l’espace de coworking du Transfo à créer leur agence de marketing digital, « Du simple au double », en mai 2016. Les deux hommes ont intégré le bâtiment Alpha, avec leur équipe de six salariés et deux stagiaires. « Il manquait clairement quelque chose dans le Sud, l’écosystème était déjà présent, mais il n’y avait pas d’espace pour fédérer ces forces vives. C’est un vrai lieu de passage pour des prospects, clients, collaborateurs, un lieu très excitant », estime le duo qui envisage déjà de louer un second bureau de 70 m² pour asseoir le développement de leur startup.

Des acteurs d’excellence

Des acteurs d’excellence

Le parc technologique TechSud regroupe déjà dans son pôle recherche depuis 2012 SEAS OI une plateforme d’acquisition et de traitement d’images satellitaires haute résolution. Des recherches sont menées pour du suivi géologique et maritime des zones à risques.

L’objectif est de créer une dynamique régionale de coopération dans l’Océan indien autour de la télédétection. Livré en 2013, le centre de recherche médicale en santé a, quant à lui, vocation à structurer, professionnaliser et développer la recherche clinique et épidémiologique à La Réunion. Il travaille notamment sur les maladies respiratoires, le diabète et la nutrition.

Imprimer

CIVISMAPS : Tourisme

Menu