• Accueil
  • Amélioration du Cadre de Vie
  • Direction du Patrimoine

Au début de la saison cyclonique

Au début de la saison cyclonique

  • Contacter sa mairie, pour vérifier l’emplacement du centre d’hébergement et le numéro d’appel de la permanence de sécurité prévue la plus proche de votre domicile.
  • Préparer son habitation, vérifier l’état de la toiture, des portes et des fenêtres.
  • Élaguer les arbres situés à proximité des habitations et des lignes téléphoniques. Pour les besoins d’élagage à proximité des lignes EDF, contacter EDF.
  • Vérifier l’état des fossés d’évacuation des eaux.
  • Préparer déjà une réserve minimale d’aliments en conserve et d’eau minérale en bouteille, de piles pour la radio et les lampes, de bougies, ainsi qu’une trousse de première urgence, et vos médicaments si vous suivez un traitement médical.

Tout au long de la saison cyclonique

  • Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique (radio, TV, journaux, répondeurs de METEO-FRANCE : 08 92 68 08 08 pour les prévisions météorologiques et 08 97 65 01 01 pour le point cyclone, Site Internet www.vigicrue-reunion.re) surtout si vous envisagez une longue randonnée en montagne, une sortie en mer ou une activité en bord de rivière.
  • Eviter de stocker des denrées périssables en quantité trop importante dans votre réfrigérateur ou dans votre congélateur.
  • Privilégier le stockage de conserves en boîte plutôt que des surgelés
  • En cas de coupure d’électricité, ouvrir le moins possible votre réfrigérateur ou votre congélateur.
  • Si la coupure dure trop longtemps, débrancher les appareils électriques tels que les chauffe-eau, réfrigérateurs, congélateurs, en ne laissant qu’un interrupteur allumé pour avertir du retour de l’électricité.

Sur les réseaux sociaux, ne relayez pas les rumeurs et suivez les comptes officiels

> sur twitter
le préfet de La Réunion : @Prefet974
le SDIS 974 : @SDIS974

> sur facebook
la gendarmerie de La Réunion : https://www.facebook.com/gendarmerie.de.la.reunion/
la police à La Réunion : https://www.facebook.com/PoliceNat974/
le SDIS 974 : https://www.facebook.com/sdis974/

PRE-ALERTE JAUNE : Je m'informe

PRE-ALERTE JAUNE : Je m'informe

Consignes à la population lors de l'approche d'un cyclone

Quelle est la situation ?

« Un évènement de nature cyclonique (tempête tropicale ou cyclone) évolue dans la zone et peut représenter une menace pour La Réunion dans les jours qui suivent (délai de 24 à 72 heures) »


Que faire ?
  • Rester vigilant et se tenir informé de l'évolution du phénomène en restant à l'écoute des bulletins de Météo France, des communiqués de la préfecture, de la presse locale...
     
  • Ne pas écouter les rumeurs et ne pas contribuer à leur propagation. Sur les réseaux sociaux, suivez les comptes officiels : @préfet974 sur twitter, Gendarmerie et Police nationale à La Réunion sur facebook.
     
  • Noter les numéros de téléphones utiles :
    SAMU (15), Pompiers (18), Police ou gendarmerie (17), le CROSS (196) pour le sauvetage en mer, le répondeur de Météo - France (08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et 08.97.65.01.01 pour le point cyclone).
     
  • Vérifier l'adresse et le numéro de téléphone du centre d'hébergement le plus proche de son domicile.
     
  • Vérifier les réserves de nourriture, d'eau potable et de médicaments pour les jours à venir. En prévision d'éventuelles coupures d'eau, se doter de jerricans et récipients propres, constitués de matériaux à contact alimentaire et n'ayant pas contenu de produits toxiques ou dangereux.
     
  • S'assurer de disposer d'une lampe et d'une radio à piles, et de piles de rechange en nombre suffisant.
     
  • Ne pas s'exposer : ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne, ni de sorties en mer de plus de 24 heures, ne pas s'approcher du rivage en cas de forte houle, ne pas emprunter les ravines et les lits de rivière, ne pas s'approcher du rivage en cas de forte houle, ne tenter en aucun cas de franchir un radier submergé (à La Réunion, l'imprudence et le non-respect de cette dernière règle sont responsables de l'essentiel des pertes en vie humaine liées aux dépressions et cyclones de ces 20 dernières années).
     
  • Vérifier son habitation (le fonctionnement des portes, fenêtres, et volets.).
     
  • Les malades sensibles (insuffisants rénaux ou respiratoires) sont invités à se rapprocher des organismes de santé ou associations qui les suivent habituellement.


Dossier de presse - Présentation de la saison cyclonique 2018/2019 à La Réunion - Décembre 2018

ALERTE ORANGE : Je me prépare

ALERTE ORANGE : Je me prépare

Quelle est la situation ?

« Un évènement de nature cyclonique (tempête tropicale ou cyclone) évolue dans la zone et représente un danger pour La Réunion dans les 24 heures qui suivent. »


Que faire ?
  • Rester vigilant et se tenir informé de l'évolution du phénomène en restant à l'écoute des bulletins de Météo France, des communiqués de la préfecture, de la presse locale...
     
  • Eviter de sortir si les conditions météorologiques deviennent trop mauvaises : ne pas s'approcher du rivage en cas de forte houle, ne pas emprunter les ravines et les lits de rivière, ne pas s'approcher du rivage en cas de forte houle, ne tenter en aucun cas de franchir un radier submergé
     
  • Faire les derniers achats pour constituer les réserves.
     
Préparer son habitation :
  • Consolider et protéger les ouvertures, et notamment les fenêtres {volets, planches...} et au besoin, coller de grandes bandes d'adhésif en croix sur les vitres.
     
  • Préparer la pièce la plus sûre de l'habitation pour vous accueillir durant le passage du phénomène.
     
  • Faire connaître le choix de votre abri à votre entourage et s'y tenir.
     
  • Mettre les animaux à l'abri.
     
  • Rentrer tous les objets susceptibles d'être emportés par les eaux et par le vent, qui pourrait les transformer en objets meurtriers.
     
  • Mettre à l'abri et hors d'eau les documents administratifs.
     
  • Faire le plein de carburant de son véhicule et le garer dans un endroit protégé.
     
  • Selon la situation de son domicile {zone inondable, bordure de ravine, de rivière ou de mer}, se préparer à une vacuation ventuelle au cas où l'évolution de la situation justifierait cette mesure de sauvegarde.

Dossier de presse - Présentation de la saison cyclonique 2018/2019 à La Réunion - Décembre 2018

ALERTE ROUGE : Je me confine

ALERTE ROUGE : Je me confine

Quelle est la situation ?

« Un événement de nature cyclonique (tempête tropicale ou cyclone) impacte La Réunion avec des effets attendus liés à la pluie ou aux vents importants à très importants sur tout ou partie du territoire. »

Que faire ?
  • Profiter du préavis de 3 heures pour rejoindre son habitation et se mettre à l'abri dans la pièce la plus solide de l'habitation : à l'issue de ce préavis, il est interdit de circuler à pied ou en voiture.
     
  • S'éloigner des ouvertures pour éviter les projections de verre en cas de débris.
     
  • Rester calme, ne pas paniquer et ne plus sortir.
     
  • N'utiliser le téléphone qu'en cas d'absolue nécessité.
     
  • Se préparer à subir des coupures d'électricité et d'eau potable.
     
  • Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique et suivre scrupuleusement les consignes officielles et conseils diffusés jusqu'à la levée de l'alerte cyclonique.
     
  • Ne pas tenter de faire « sa propre météo » : Une zone de l'île peut se trouver provisoirement protégée des vents violents par la montagne et, de ce fait, les conditions météorologiques observées au-dehors peuvent ne pas rendre compte de la réalité et de l'imminence du danger. Ne pas se laisser "piéger"!
     
  • Si la maison commence à se dégrader voire à s'effondrer, se protéger éventuellement sous des matelas ou chercher refuge sous un meuble robuste (table, lit,...).
     
  • Se méfier du passage de l'œil : Si l'œil (qui est la zone de calme relatif situé au centre du cyclone) passe sur l'île, ne pas se laisser, là non plus, tromper par l'amélioration temporaire des conditions météorologiques. Rester à l'abri chez soi. Ne sortir que si l'habitation ayant trop souffert, n'offre plus un abri suffisant. Dans ce cas chercher refuge le plus près de son domicile et rester le moins possible dehors.

 

 

Dossier de presse - Présentation de la saison cyclonique 2018/2019 à La Réunion - Décembre 2018

ALERTE VIOLETTE : Danger exceptionnel, je reste confiné

ALERTE VIOLETTE : Danger exceptionnel, je reste confiné

Quelle est la situation ?

« Un cyclone tropical (cyclone majeur) impacte La Réunion avec des vents cycloniques de  plus de 200 km/h et représente un danger imminent pour tout ou partie du territoire.»

Que faire ?
  • Rester à l'abri et ne sortir sous aucun prétexte : des vents cycloniques supérieurs à 200 km/h doivent être considérés comme potentiellement meurtriers.
     
  • Se Barricader
     
  • Respecter l'ensemble des consignes relatives à l'alerte rouge cyclonique.
     
  • Attendre impérativement les consignes officielles diffusées sur les radios avant de changer de posture.

 

 

Dossier de presse - Présentation de la saison cyclonique 2018/2019 à La Réunion - Décembre 2018

PHASE DE SAUVEGARDE : Je me tiens informé des consignes

PHASE DE SAUVEGARDE : Je me tiens informé des consignes

Quelle est la situation ?

« La menace cyclonique s'éloigne mais le météore a causé des dégâts. Même si  les  conditions météorologiques sont en cours d'amélioration, des dangers subsistent (inondations, coulées de boue, fils électriques à terre, routes coupées, radiers submergés, arbres arrachés.) pouvant justifier des interdictions de circulation sur tout ou partie des axes routiers). Les équipes de déblaiement et de secours doivent pouvoir commencer à travailler sans être gênées dans leur déplacement et leurs activités.»

Que faire ?
  • Se tenir informé de la situation et des conséquences du passage du phénomène sur l'île.
     
  • Rester prudent en sortant de l'endroit où vous étiez abrité.
     
  • Essayer d'établir un bilan des dégâts autour de votre habitation en restant très prudent:
    • Consolider et réparer votre habitation sans prendre de risque ;
    • Rester éloigné des points bas, des cours d'eau et des pentes abruptes ;
    • Dégager les alentours de votre habitation et déblayer les abords prudemment ;
    • Ne pas toucher les fils électriques et téléphoniques rompus et tombés à terre ;
    • Assister les voisins et prévenir les secours en cas de besoin.
       
  •  A l'extérieur, ne pas toucher aux fils électriques tombés à terre. Les signaler aux agents de l'EDF qui feront le nécessaire.
     
  • La population est invitée à limiter ses déplacements en véhicules au strict nécessaire.
     
  • En cas de nécessité de déplacement, se renseigner sur l'état du réseau routier avant de prendre votre véhicule et s'assurer que la circulation est autorisée.
     
  • Ne pas s'aventurer sur les radiers submergés, ni dans les ravines et les lits des rivières en crue.
     
  • Ne pas gêner le travail des équipes d'intervention et de secours et ne pas encombrer les voies de circulation.
     
  • Vérifier la qualité de l'eau avant de la consommer ainsi que les aliments du réfrigérateur. Ne pas oublier que l'eau du robinet peut rester impropre à la consommation plusieurs jours après l'arrêt des pluies. En conséquence, il est impératif de la faire bouillir pendant 3 minutes avant de la boire.
     
  • Ne pas encombrer le standard des différents services {pompiers, EDF, FRANCE TELECOM, services d'eau potable ou d'assainissement, ...). Si un incident a été rapporté, le message a été enregistré et noté. Un deuxième appel ne fait qu'encombrer les réseaux et empêche d'autres appels.

 

Dossier de presse - Présentation de la saison cyclonique 2018/2019 à La Réunion - Décembre 2018

Document sans nom

Les principaux enjeux de la problématique hygiène sécurité et santé à la CIVIS :

  • Transférer les connaissances en santé et sécurité au travail, informer les agents ainsi que les entreprises comme les acteurs internes et externes de la prévention
  • Organiser la sécurité et la santé au sein de la CIVIS et en partenariat avec les collectivités du même territoire, à savoir :

    • Déterminer les rôles en matière de prévention et d'apporter aux salariés une visibilité sur ces attributions
    • Animer et coordonner la prévention en vue de rendre plus efficace le management de la santé et de la sécurité,
    • D'intégrer la santé et la sécurité dans toutes les fonctions de la CIVIS
    • De préciser les compétences nécessaires et les éventuels besoins de formation.

  • Respecter les évolutions règlementaires européennes dans un contexte budgétaire restreint, tout en s'inscrivant dans le plan régional santé environnement développé par la Région Réunion 2011-2015 et notamment par rapport à l'axe qualité de l'air qui se décline dans le cadre du SRCAE (Schéma Régional Climat Energie)

A ce titre plusieurs actions sont envisagées, seules quelques unes sont développées ci-dessous :

Actions

Contexte et projets emblématiques

Programme de prévention des risques professionnels

Contexte et enjeux :
En matière de sécurité au travail, la réduction du nombre et de la gravité des accidents et des maladies professionnelles sont des objectifs prioritaires en raison des répercussions économiques et sociales

Porteur : CIVIS
Partenaires : CDG, CNRACL
Suivi stratégique : Comité de pilotage de prévention des risques professionnels

Objectifs de l'action
Améliorer les résultats en matière de santé et sécurité au travail
Répondre aux obligations règlementaires
Optimisation de la gestion des ressources humaines

Mesures opérationnelles réalisées sous 2 ans

  • développement des missions du comité d'hygiène et sécurité (CHSCT)
  • validation d'une démarche alcool au travail et mise en place d'un règlement intérieur spécifique alcool au travail. La démarche pourra être étendue à l'ensemble des addictions
  • mise en place d'un plan de formation en hygiène et sécurité pour 2013/2014
  • réévaluation du besoin en EPI (équipements de protection individuelles) en vue d'un programme pluriannuel de dotations des services
  • démarche d'analyse systématique des accidents du travail et maladies professionnelles (logiciel PRORISQ)
  • mise en place du dispositif d'assistants et de conseillers en prévention conformément à la circulaire Décret n° 2012-170 du 3 février 2012 modifiant le décret n° 85-603 du 10 juin 1985
  • établissement des fiches de pénibilité
  • organisation des interventions pour les entreprises extérieures au travers de la mise en place de plans de prévention et de protocoles de sécurité
  • poursuite de l'établissement par les groupes évaluateurs des Document Uniques de Sécurité suivant le dernier décret d'application.

 


 

Actions

Contexte et projets emblématiques

Qualité de vie au travail

Contexte et enjeux :

Il s'agit d'atteindre les objectifs de l'EPCI en tant que maître d'ouvrage et ceux en tant que chef d'établissement, employeur ou utilisateur des locaux, tout en améliorant l'accessibilité universelle au service  du public, et la maîtrise des coûts de fonctionnement.

Porteur : CIVIS
Partenaires : DEAL, ARS et REGION
(partenariat à développer), ADEME, CGSS (partenariat à développer)
Suivi stratégique : Comité de pilotage du PCET, Commission Intercommunale d'Accessibilité, CHSCT

Objectifs de l'action
Améliorer la qualité de vie au travail
Améliorer le service fourni au public
Maintenir le pouvoir d'action de la collectivité

Mesures opérationnelles réalisées sous 2 ans

  • assistance à maîtrise d'ouvrage en vue d'opérations de travaux de mise en conformité du patrimoine et d'optimisation énergétique (marché en cours d'attribution),
  • reconfiguration des locaux de manière à simplifier pour le public l'accès aux informations et aux projets
  • qualité de l'air intérieur (déjà en œuvre au travers du marché de nettoyage des systèmes de climatisation et de ventilation mécanique aux normes de qualité de l'air intérieur du décret de novembre 2012 système AC CLEANER)

Première tranche de travaux :

  • de mise en accessibilité et conception universelle des ERP
  • d'ergonomie et de confort thermique des Etablissements Recevant des Travailleurs et ERP

 

 


Actions

Contexte et projets emblématiques

Sentinelles sur les risques pour la santé sur le cadre de vie et l'environnement

Rôle de relai civique et solidaire de l'EPCI

Porteur : CIVIS
Partenaires : DEAL, REGION (partenariats à développer), CHU SAMU
Suivi stratégique : pas de commission santé à ce jour

Objectifs de l'action

Mener des actions ponctuelles sur des thématiques intéressant l'ensemble des collectivités et pouvant être mutualisées

Mesures opérationnelles réalisées sous 2 ans

  • installation de défibrillateurs sur les principaux sites de la CIVIS et mise en commun des données géographiques accessibles aux services d'urgence et poursuite de  la formation de l'ensemble des agents de la CIVIS aux gestes de premiers secours
  • poursuite du suivi de la qualité des eaux de baignade
  • appui logistique dans le cadre du plan POLMAR  (en cours de développement)


 


 

Perspectives :

L'acte III de la décentralisation avec de nouvelles compétences obligatoires pour les EPCI

Affirmant le  rôle de la CIVIS comme chef de file dans certains domaines de la santé et du cadre de vie et de la diminution de la précarité en matière de santé sur son territoire

Rédacteur : Guilmée FERRERE

Historique :

Mis en place le 1er novembre 2003, le Pôle Hygiène et Sécurité est aujourd’hui situé au Siège du Parc Exotica.

Les missions principales de ce service concernent la prévention des accidents et le respect des règles d’hygiène visant aussi bien les membres du personnel que les usagers des sites gérés par la C.I.VI.S., et se traduisent par :

  • des visites sur le terrain afin d’évaluer les besoins à mettre en œuvre et diagnostiquer d’éventuels dangers aussi bien au niveau des structures que des comportements,
  • la mise en place d’un "Document Unique" destiné à évaluer les risques de chaque unité de travail et proposer des solutions en concertation avec la DRH afin de limiter au maximum, voire de supprimer, les accidents qui menacent le personnel et les usagers des sites (Logiciel TDC Sécurité en attente d’installation),
  • la mise en place de contrats d’entretien de tous appareils destinés à garantir la sécurité et la salubrité, et offrant aux intervenants des conditions de travail optimum,
  • l’organisation de formations en interne ayant toujours pour objectif de faire des membres du personnel les principaux acteurs de leur propre sécurité.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Formations en interne :
  • SST (secourisme) :
    formations effectuées mensuellement par un moniteur C.I.VI.S,
  • Lutte contre l’incendie :
    formation sur support vidéo et manipulation d’extincteurs sur feux réels en partenariat avec la société HARDEN REUNION,
  • ACMO :
    Agents Chargés de la Mise en Oeuvre des règles d’hygiène et de sécurité en partenariat avec le CNFPT. Formation continue.
  • A plus ou moins brève échéance, formation d’un moniteur PILI (spécialiste incendie) et PRAP (Gestes et Postures).
  • Manipulation sur défibrillateurs cardiaques externes à destination des Etablissements recevant du Public.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Formations organisées par la DRH :
  • Habilitations électriques : Basse tension, haute tension, personnel électricien, personnel non électricien,
    La formation haute tension donne au personnel habilité l’accès aux postes de transformation (haute tension en moyenne tension et vice-versa.),
    La formation basse tension permet au personnel concerné d’intervenir sur les armoires électriques TGBT (Tableaux Généraux Basse Tension) et sur les TD (Tableaux Divisionnaires) présents sur chaque site,
  • SSIAP 1 et 2 : (Spécialiste, Sécurité Incendie et Aide aux Personnes) responsable de sécurité obligatoire dans chaque Etablissement Recevant du Public. Six sites C.I.VI.S. sont concernés par cette formation avec deux membres du personnel par site. (le stade Volnay de Saint Pierre, le stade d’athlétisme de Petite Ile, le Camping de l’Etang Salé, le Centre de Tri de Pierrefonds et les deux établissements du Siège au Parc Exotica.),

 


Denis GLEYO